Communiqué de presse de Sauvegarde Genève - Lettre ouverte au Conseil d'État

Sauvegarde Genève • 10 juillet 2018
0 comment
0 like
1454 views

Communiqué de presse de Sauvegarde Genève - Lettre ouverte au Conseil d'État

Sauvegarde Genève répond aussi :

"Il faut être conscient qu'il s'agit d'habitants de plus en plus nombreux qui font tout pour protéger la biodiversité et le patrimoine à Genève ainsi que lutter contre la surdensification."

 

Objet : Lettre ouverte au Conseil d’État

Monsieur le Président,

Pour donner suite à l’article sur la convention des Cherpines du 3 juillet 2018, paru dans la Tribune de Genève, nous ne pouvons nous empêcher de nous indigner face à l’attitude si peu respectueuse de M. Hodgers envers les habitants et associations de cette cité qui militent pour une meilleure qualité de vie à Genève et sont aussi des citoyens contribuables comme les autres...

Etant donné que M. Hodgers a été « confortablement » réélu mais avec un taux de participation de 35%, il pense pouvoir se permettre de mépriser, nous citons : « les quelques habitants qui font tout pour bloquer ce projet depuis le début », mais il oublie que les associations ne comptent pas que des propriétaires mais des citoyens mécontents résolus à se faire entendre et que leur nombre est certainement plus élevé que ce qu’il pense !

Nous sommes jusqu’à preuve du contraire dans une démocratie ! L’aurait-il oublié ?

Ces remarques désobligeantes répétées sur les petits propriétaires de villas et sur les opposants à sa politique nous autorisent à douter de sa volonté de concertation avec les citoyens et associations dans tous les quartiers du canton concernés par de grands travaux, car ses actes ne correspondent pas à ses prises de paroles.

Nous attendons autre chose d’un Conseiller d’Etat. Il doit rassembler, unir les citoyens derrière des projets, tenir compte de leur avis notamment au sujet de l’harmonie des constructions, ce qui est loin d’être le cas (Vernets, Cherpines, Praille, Les Vergers, quartier de l’Étang), de la qualité de vie, du bruit, de la mobilité. Il avance au pas de charge et les simulacres de concertation pour respecter la loi ne sont pas convaincants…

C’est malheureusement avec une attitude agressive et en montant les habitants les uns contre les autres que l’on est en train de bâtir le futur de Genève ! M. Hodgers est un magistrat clivant. Triste…

Pour SAUVEGARDE GENEVE, c’est INACCEPTABLE en 2018

Nous demandons donc au Président du Conseil d'Etat que ce magistrat si peu respectueux de tous les habitants du canton, soit remis à l'ordre.

Sauvegarde Genève

 

Lettre ouverte au Conseil d'État - document PDF

 

Extrait-article-Cherpines-TDG-5juillet2018.jpg

Extraits-article-Cherpines-TDG-5juillet2018.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source - TDG 3 juillet - par Caroline Zumbach

https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/planlesouates-veut-concret-cherpines/story/31210426

 

Fichiers